P7120889

Cinq mois déjà. Encore et toujours la sensation qu'il a toujours fait partie de leur vie. Le petit garçon grandit (et grossit) bien. Depuis quinze jours, la chaise haute, et un petit G. qui muscle son petit dos, qui parvient à tenir assis sans soutien quelques instants, avant d'être emporté par le poids de son petit corps, ils en ont profité pour lui faire découvrir quelques légumes et quelques fruits, Gabriel ne rechigne pas à la tâche, et décore admirablement le bavoir et le plateau de la chaise.
Il y a quinze jours aussi, Fête Nât était encore à la maison. Ce dimanche-là, alors que ses parents lui avaient apporté une cage, ce dimanche-là, ëlle avait décidé que la petite boule de plumes, tout en forme qu'elle était, que cette petite boule de plumes devait avoir droit à une vraie vie d'oiseau, et le lendemain, ils avaient embarqué, bébé, oiseau et siège auto de la petite K., pour aller chercher la grande soeur, et passer dans une ville des Hauts de Seine déposer leur réfugié. Il s'agissait d"une merlette, on les avait complimenté car la petite merle ne faisait pas pitié, ëlle avait tout de même versé sa larme (une fois de plus), une semaine, ëlle s'était habituée à elle, et aussi, ce sentiment étrange de toute puissance, que la survie de l'oiseau reposait entre ses mains, qu'essentielle à son fils, ëlle l'était aussi pour la petite bête qui lui réclamait à manger, et qui l'enguirlandait presque lorsqu'elle avait trop attendu avant qu'on daigne la nourrir. Fêt Nat', à présnet, doit dormir dans un arbre, la période de la chambre d'adaptation doit être finie, et avec ses quatre frères adoptifs, avoir pris son envol... ou s'être fait manger par un chat, mais ça, ëlle préfère ne pas trop y penser.

P7100877 P7100883

Ses parents lui ont aussi amenée une petite chatte, Foxie, qui vient, après déjà trois mois, assurer une seconde présence féline, puisque la si jolie Shirley a dû être retenue prisonnière d'une vieille dame félinophile. La miss Foxie est rigolote à souhait, et Gabriel sourit à chaque fois qu'elle est à proximité, et quand il le peut, il essaie de la manger (son fils est la réincarnation de Alf).
Comme si la nouvelle vie dans la maisonnée était de trop, le surlendemain du dépôt de la petite Fête Nat, c'est Cayos, le furet albinos de Monsieur V., les furets grâce à qui ëlle et lui partageaient leur vie à présent, Cayos s'en allait petit à petit, emmené d'urgence chez le spécialiste, hépatite et pancréatite, le jeudi matin, ils étaient réveillés par le vétérinaire qui leur apprenait que le petit père était parti durant la nuit, tout seul; Monsieur V. n'a pas montré de larme à sa petite famille, mais ëlle sait, que, seul dans la voiture en partant de chez le vétérinaire, avec le petit corps à ses côtés, Monsieur V. avait pleuré. Et ëlle avait le coeur en miettes à cette idée, de ne pas avoir pu sécher ses larmes. Une semaine après la venue de ses parents, c'étaient eux qui descendaient les voir, pour enterrer le petit corps, là où reposaient les autres animaux tant aimés.

Photo_056

Pour être un peu plus gaie, ëlle voulait vous dire qu'ëlle était toute excitée de participer à ce merveilleux petit concours, ëlle a des idées plein la tête et viendra vous montrer sa petite mise en scène quand celle-ci aura été diffusée au jury, en espérant qu'ëlle puisse réaliser ce qu'ëlle a en tête!